Conclusion et limites

            Conclusion et Limites

 

            Après ces six semaines de travail sur la simulation de ce rejet en mer, nous avons obtenu une série de résultats qui décrivent de façon satisfaisante les phénomènes physiques que nous avons cherché à modéliser. Cette étude nous a permis de nous familiariser avec Starccm+ que nous ne connaissions pas. Toute l'étude menée pour sélectionner le modèle, nous a obligé à nous immerger et à comprendre la physique cachée derrière chaque modèle. Nous avons de plus eu à nous confronter au manque d'informations et de transparence des données qui pouvaient nous être transmises.

             Cependant, l'étude que nous avons réalisé n'est pas parfaite. Par manque de temps, nous n'avons pas réalisé de convergence en maillage, et donc, les simulations ont été effectué sur des maillages assez "grossiers". S'il fallait recommencer ou bien poursuivre cette étude, il serait important de s'en charger en premier lieu. De plus, nous n'avons pas non plus eu le temps de nous attacher à l'étude de l'influence du modèle de turbulence sur la solution. Nous avons effectué les simulations avec le modèle $k-\epsilon$ mais il pourrait être intéressant d'en essayer d'autre.

             Cela dit, nos résultats sont ce qu'ils sont et malgré certaines imprécisions et imperfections, nous pensons qu'ils restent assez bons et exploitables pour des études plus poussées.