Conclusions et perspectives

    Cette étude hydrosédimentaire nous permet de confirmer le choix du binôme 1 sur la géométrie 2 avec un contre-épi de 70 m. Bien que n'ayant pas obtenus de résultats avec la qualité espérée, cette étude nous permet d'apréhender au moins qualitativement la dynamique sédimentaire en place dans l'avant-port, et l'influence de la construction de nouvelles infrastructures. Nous devons cependant rester conscient des hypothèses prises que ce soit au niveau hydrodynamique ou au niveau sédimentaire et des choix effectués au niveau des paramètres.

Nous regrettons également de ne pas avoir traiter certains points qui aurait sans doute rendus notre simulation plus réaliste. Il reste donc de nombreuses perspectives pour l'amélioration de notre étude, notamment:

  • Une simulation sur un temps plus long pour observer un état  bathymétrique stable.
  • L'Insertion des événèments extrêmes comme des tempêtes dans notre simulation, qui peuvent jouer un rôle conséquent dans la dynamique sédimentaire.
  • L'évaluation et la prise en compte des flux de sédiments entrants au niveau des frontières liquides.
  • La mise en place d'une granulométrie non homogène, notamment pour la prise en compte de sédiments cohésifs comme la vase provenant de l'étang de l'Or.
  • L'influence du débit du grau évalué par le trinôme 2 sur l'hydrodynamique