Contexte et objectifs du binôme

 

Rappel du contexte

Situées au large du Finistère, les îles de Molène et d'Ouessant, comme la majorité des îles du Ponant, laissent transparaître des problèmes notables concernant la question énergétique. En effet, ces dernières ne sont pas reliées au réseau électrique continental et dispose d'une unique source d'énergie : la présence de centrales fonctionnant au fioul sur chacune des deux îles.

Dans le contexte actuel de développement des énergies renouvelables telles que l'éolien ou le photovoltaïque, par exemple, la problématique principale qui en ressort est le fort impact environnemental de ces centrales. Nous avons donc cherché à proposer des solutions alternatives, adaptées au milieu et potentiellement viables : les hydroliennes. En effet, cette solution semble être la plus adaptée, dans le sens où la région sur laquelle on souhaite travaille présente de forts courants marins avec donc un fort potentiel énergétique. Des études ont déjà été conduites par l'entreprise Sabella dans la région bretonne, et un démonstrateur est déjà en place dans le passage du Fromveur.

 

Carte des îles d'Ouessant et Molène
(source : Géoportail)

​Notre projet est donc d'étudier la faisabilité de l'implantation d'hydroliennes dans cette région afin d'aider les îles de Molène et Ouessant à assurer leur autonomie en besoin d'électricité.

 

Objectifs du binôme

La réalisation d'un tel projet répond à plusieurs objectifs. La mise en place d'un site d'hydroliennes nécessite de réfléchir à de nombreux éléments avant de pouvoir réellement mettre en place le projet. Notre binôme s'intéressera tout particulièrement au choix du lieu précis d'implantation et aux impacts engendrés.

On s'intéressera dans une première partie à l'examen du site, en effectuant une cartographie. La finalité de cette étude est de pouvoir trouver différents lieux potentiels sur lesquels on pourra installer les machines.

On étudiera dans une seconde partie les différents impacts sociaux, économiques et environnementaux de notre projet. On attend de cette dernière la confirmation quant à la possibilité de construction sur le site, par rapport aux conséquences sur l'environnement, à l'acceptabilité sociale et aux retombées économiques.