Contexte & objectif général

Contexte

source : http://www.cairn.info/revue-annales-de-geographie-2005-4-page-422.htm

Les îles du Ponant sont situées au large des côtes françaises, dans la région bretonne. Certaines de ces îles sont connectées au réseau électrique continental grâce à des câbles sous-marins. Cependant d'autres, comme les îles de Molène et d'Ouessant, produisent leur énergie à partir de centrales locales fonctionnant au fioul afin d'assurer l'approvisionnement en électricité. Ce type de production électrique présente plusieurs inconvénients:

  • Production de CO2 néfaste à l'environnement,
  • Coûts de production élevés,
  • Dépendance au fioul et difficulté de son acheminement sur l'île.

Ce contexte a conduit ces îles à engager des opérations consistant à économiser et maîtriser la consommation d'électricité (mise en place de lampes basse consommation, remplacement des vieux congélateurs et réfrigérateurs,...). Elles cherchent également à mettre en place des systèmes de production d'électricité en privilégiant les énergies renouvelables afin de trouver une autonomie énergétique autre que fossile. Les îles d'Hoëdic et Glénant ont déjà en place des centrales solaires photovoltaïques et une éolienne.

Sur les îles de Molène et Ouessant comportant respectivement 208 et 871 habitants (en 2010), 2,3 millions de litres de fioul sont consommés chaque année pour produire 8424 MWh/an (données de 2009).

En outre, ces îles sont situées dans une région dont le potentiel hydrocinétique associé au courant de marées est élevé, notamment au niveau du passage du Fromveur réputé pour ces courants violents.

Par conséquent, une éventuelle production d'électricité à l'aide de courants de marée est pertinente : elle assurerait l'autonomie énergétique des îles, en limitant les impacts environnementaux néfastes. Ainsi, en 2013, l'entreprise Sabella a lancé la construction d'une hydrolienne qui servira de démonstrateur et qui sera mise en place début 2014 près de Ouessant. De plus, en octobre, un appel à projets pour quatre fermes pilotes d'hydroliennes autour des îles a été annoncé.

 

La problématique principale est donc de savoir comment répondre aux besoins en électricité des îles de Molène et Ouessant à partir de l'énergie hydrolienne.

 

Objectif :

L'objectif général de ce projet sera d'étudier la faisabilité d'implantation d'hydroliennes afin d'aider les îles de Molène et Ouessant à assurer leur autonomie en besoin d'électricité dans un respect de l'environnement.