Etat des lieux

 

Etat des lieux

 

Tout d'abord, il convient de développer la situation actuelle des berges du Riachuelo et de la zone d'étude.

 

1. La contamination des berges en ETM

 

Les principaux contaminants métalliques des berges sont le plomb, le chrome, le cadmium et le mercure. Cependant, comme le montre le tableau ci dessous, la concentration du chrome dépasse de loin celles des autres polluants. L'étude se concentrera donc sur ce polluant particulier. Les valeurs des normes sont les valeurs argentines, sur lesquelles nous nous sommes basés pour cette étude. 

 

 

Elements Concentrations Normes domestiques Normes industrielles
  mg/kg mg/kg mg/kg
Cd 0.2 0.005 0.02
Hg 0.42 0.002 0.04
Pb 8.58 0.5 1
Cr 21000 0.250 0.8

Analyse des berges du Riachuelo - Source : étude "cueros toxicos" Greenpeace, 2013

 

Il existe plusieurs possibilités d'évolution pour un métal lorsqu'il se retrouve dans le sol : il peut précipiter, s'adsorber, être lié aux oxydes du sol ou à la matière organique... La forme majoritaire du chrome trouvée dans les analyses des sols des berges est la forme Cr(III). Ce chrome est d'une part peu soluble, et d'autre part fortement lié aux solides du sol, et n'est par conséquent que peu mobile, avec une tendance rester dans les horizons superficiels. Dans le cas des berges du Riachuelo, ce chrome est présent essentiellement sous forme liée aux oxydes présents dans les sols.

 

Devenir des métaux dans les sols - Source : Cours de Camille Dumat, enseignant chercheur ENSAT

 

2. Espèces de flore présentes dans le Riachuelo

​​

Le Riachuelo est une rivière extrêmement polluée, ce qui a eu pour conséquence une réduction de la biodiversité drastique depuis l'implantation de l'homme. Aujourd'hui on dénombre trois groupements végétaux majoritaires, indigènes ou implantés par l'homme :

  • zone de forêts : bois tendre, bois dur, saule (Salix humboldtiana, Salix Babylonica), peuplier.
  • zone d'hélophytes : sagittaire (Saggittaria Montevidensis), roseaux, joncs. 
  • zone d'hydrophytes : Jacinthe d'eau  (Eichornia Crassipes), herbe à côte (Panicum Elephantipes).

                                                                                            

 

 

 

 

 

 

     

           

                              Jacinthe d'eau                                                                                                     Sagittaire                                                               

Les conditions du milieu ont fait que trois espèces de plantes dominent le milieu aquatique et les berges : la jacinthe d'eau, l'herbe à côte et le sagittaire. Ces trois plantes sont des espèces dites hyperaccumulatrices, c'est à dire qu'elles possèdent une grande tolérance aux métaux présents dans le milieu, ce qui a permis la colonisation de ce cours d'eau par ces trois espèces.

 

3. Utilisation actuelle des berges

 

Aujourd'hui, plus de 4 millions de personnes vivent sur les berges du Riachuelo. La rivière sert à la fois de source d'irrigation pour les potagers domestiques des alentours et de receveur des effluents et déchets ménagers et industriels. Les berges servent, de même, de terrain de jeux pour les enfants, parfois même dans des zones boueuses et inondées. Il convient donc de prendre des mesures à la fois de dépollution et à la fois de génie végétal afin de rendre ces berges praticables et esthétiques pour protéger les populations.