Etat initial

Dans cette partie, nous caractérisons la zone d'implantation de la STEP. Pour cela, nous nous intéressons aux statuts de protection du site, à sa géologie et à l'identification des espèces animales et végétales présentes sur la commune d'Elétot. L'objectif est de mettre en évidence s'il y a des espèces protégées, et lesquelles sont elles le cas échéant. Pour cela, nous avons contacté des associations locales et des organismes de protection de la nature pour connaître leurs relevés floristiques et faunistiques de la zone étudiée.

Les structures contactées et les bases de données consultées sont :

  • L'Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN)
  • Le Muséum National d'Histoire Naturelle (MNHN)
  • L'Association Entomologique et Invertébriste de Haute-Normandie (ASEIHN)
  • La Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DREAL) Haute-Normandie
  • Le Conseil Général de Seine-Maritime
  • Le Conservatoire Botanique National de Bailleul
  • Le Système d'Information et de Gestion - Eaux souterraines Seine-Normandie
  • Le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM)

1) Facteurs physiques

- Hydrogéologie

Sur notre zone, il n'y a ni cours d'eau, ni point d'eau et ni zone humide. Les sols d'Elétot sont constitués de terrains crayeux du Crétacé supérieur de type Coniacien craie blanche à silex à Micraster cortestudinarium. Le lessivage des sols peut être important.

Concernant la vulnérabilité des sols à l'infiltration des eaux, nous l'avons représentée sur le logiciel ArcGis.Pour cela, nous avons utilisé l'Indice de Développement et de Persistance des Réseaux (IDPR). Cet indice illustre la capacité des formations du sous-sol à laisser ruisseler ou s’infiltrer les eaux de surface. L'IDPR est défini grâce à l’analyse du MNT et des réseaux hydrographiques naturels, en fonction de la géologie. La carte ci-dessous présente les IDPR dans la région de notre zone d'étude.

Sur la zone d'étude, les IDPR sont inférieurs à 400. Ces valeurs traduisent des formations de sous-sol laissant s'infiltrer les eaux de surface. L'infiltration des eaux de surface est donc un paramètre à prendre en compte dans la conception de la STEP.

- Climatologie

En Haute-Normandie, le climat est de type océanique humide avec des précipitations moyennes annuelles de 800 à 1 000 mm. La température moyenne est de 10 à 11 °C à Elétot avec une cinquantaine de jours de gelées par an. Les amplitudes thermiques sont assez faibles et les températures ne descendent que très rarement en dessous de -15°C. Les vents dominants sont de sud-ouest à ouest. Les vents de nord-est sont également fréquents.

Après étude de la zone, il n'y a ni risque de séisme et ni risque d'inondation. Les risques naturels se limitent à l'érosion de la falaise. Celle-ci est estimée à 20 cm par an pour le Pays de Caux.

2) Facteurs humains

- Paysage

Le paysage actuel est marqué par la présence des falaises et de champs agricoles. Les falaises constituent un milieu naturel non impacté. La photographie suivante illustre ce paysage.

Photographie aérienne illustrant le paysage initial de la zone d'Elétot

(Source : Photographie aérienne Google Maps)

- Activités économiques de la région

La principale activité économique de la région est l'agriculture. Elétot compte 7 exploitations agricoles pour un total de 342 hectares. Très peu de commerces et artisans exercent sur la commune.

3) Facteurs biologiques

- Statuts de protection du site

La valleuse d’Elétot est classée Espace Naturel Sensible (ENS) par le département. Il s'agit du conseil général qui décide de classer une zone en ENS et met en œuvre une politique de gestion adaptée. Concernant la valleuse d'Elétot, son aménagement, sa gestion et son entretien ont été confiés au Conservatoire du Littoral. Ce conservatoire est un établissement public en charge de la préservation et l'aménagement des côtes et rivages lacustres. Les ENS ont aussi pour vocation d'être ouverts au public par la création notamment de circuits pédestres, d'itinéraires dédiés aux sports de nature et/ou d'activités d'éducation à l'environnement. Les espaces naturels sensibles visent donc la préservation et la valorisation de sites naturels. Pour acquérir ce site afin d'y installer notre STEP marine, les négociations se feraient alors avec le Conservatoire du Littoral et les propriétaires des terrains concernés.

Photographie de la valleuse d'Elétot

(Source : Site de photographies de lieux remarquables)

De plus, le bord des falaises est intégré au sein d'une Zone Naturelle d'Intérêt Écologique Floristique et Faunistique de type 2. Il s'agit de « grands ensembles naturels riches et peu modifiés, offrant des potentialités biologiques importantes ». Les ZNIEFF déterminent les secteurs qui pourraient être intégrés dans le futur réseau européen Natura 2000. Cette classification n'a pas de portée juridique directe. Cependant, elle permet d'identifier des zones pour lesquelles il est important d'ouvrir des négociations en cas d'aménagements. La ZNIEFF d'Elétot s'étend sur 400 m dans les terres à partir du bord de la falaise.

Le Milieu marin est une Zone de Protection Spéciale (ZPS) sur 40 km. Cette protection concerne les oiseaux en établissant une liste des espèces les plus menacées afin d'assurer leur conservation. La carte ci-dessous permet de visualiser les zones de protection spéciale et les sites d'intérêt communautaire pour la commune d'Elétot.

             

Carte des zones de protection spéciale et des sites d'intérêt communautaire pour la commune d'Elétot

(Source : Portail Natura 2000)

Aucun statut de protection n'empêche la construction de la STEP dans cette zone. Toutefois, les statuts sont à considérer dans la gestion du site.

- Relevés floristiques

Sur la commune d'Elétot, 209 taxons ont été identifiés. Cependant, aucun n'est protégé. De plus, la zone d'implantation est principalement constituée de champs agricoles en grandes cultures. Les cultures principales sont le blé tendre, les fourrages, la betterave et l'orge. La végétation naturelle y est donc peu présente.

- Relevés faunistiques

  • Oiseaux et mammifères

D'après les inventaires réalisés par l'INPN, une espèce d'oiseau et trois espèces de mammifères ont été recensées sur la commune d'Elétot.

Tableau : Liste des espèces d'oiseaux et de mammifères recensées sur le site
Oiseau / mammifère Nom latin Nom commun Statut de protection
Oiseau Uria aalge Guillemot de Troïl Protégé
Oiseau Falco peregrinus anatum Faucon pélerin Protégé
Oiseau Fulmarus glacialis Fulmar boréal Protégé
Mammifère Capreolus capreolus Chevreuil européen Non protégé
Mammifère Microtus arvalis Campagnol des champs Non protégé
Mammifère Sus scrofa Sanglier Non protégé

Les espèces de mammifère ou d'oiseau protégées sont donc le Guillemot de Troïl, le Faucon pélerin et le Fulmar boréal. Le Guillemot de Troïl est protégé par la Directive européenne du 2 avril 1979 concernant la conservation des oiseaux sauvages. De plus, il est nommé dans l'arrêté interministériel du 9 juillet 1999 listant les espèces de vertébrés protégées menacées d'extinction en France et dont l'aire de répartition excède le territoire d'un département. Les autres espèces sont nommées dans la liste rouge régionale. Cependant, la préoccupation les concernant est mineure. Le Faucon pélerin est considéré comme sécurisé depuis 2007, c'est-à-dire qu'il n'est plus en danger d'extinction dans cette zone.

Ces trois espèces d'oiseaux sont des nicheurs. Leurs habitats se situent sur les falaises et ils dépendent des ressources de la mer pour se nourrir.

  • Insectes

D'après l'Association Entomologique et Invertébriste de Haute-Normandie, il semble peu probable de trouver des insectes protégés sur la commune d'Elétot. La région Haute-Normandie présente une faible diversité en terme d'espèces d'insectes protégées.

Nous avons contacté le département de Seine-Maritime pour consulter leur inventaire réalisé sur la commune d'Elétot. Le Conseil Général nous a transmis leur inventaire des Lépidoptères sur 5 Espaces Naturels Sensibles de la Seine-Maritime. Trois espèces ont été recensées. Il s'agit de la Mélanippe coupée (Perizoma alchemillata), de l'Idea seriata et de la Cidarie ochratée (Ecliptopera silaceata). Aucune de ces espèces n'est protégée. Ce sont des espèces remarquables considérées comme assez rares.

Nous n'avons pas eu accès aux inventaires concernant les autres groupes d'insectes. Nous avons donc considéré qu'il n'y a aucune espèce d'insectes protégée sur la zone d'étude, comme l'avait mentionné l'ASEIHN.

  • Reptiles et amphibiens

L'INPN n'a recensé aucune espèce de reptile ou d'amphibien sur la commune d'Elétot. Nous avons voulu comparer avec les données de communes proches. Or ces relevés ne sont pas représentatifs puisque les milieux naturels humides favorables aux espèces recensées ne sont pas présents sur la commune d'Elétot. Nous avons considéré qu'il n'y a pas sur le site étudié de reptile ou d'amphibien.

  • Faune marine

Afin d'étudier la faune marine, nous avons contacté l'Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer (IFREMER). Cet institut n'a pas pu nous accorder suffisamment de temps. De ce fait, nous avons considéré les données de l'INPN relevées sur Fécamp. Il existe une continuité biologique entre Fécamp et Elétot, la mer n'étant pas un milieu fermé. Cinq espèces de poissons ont été recensées. Nous les présenterons dans le tableau ci-dessous, avec leur statut de protection associé.

Tableau : Liste des espèces piscicoles recensées à Fécamp
Nom latin Nom commun Statut de protection
Anguilla Anguilla Anguille européenne Convention pour la protection du milieu marin de l’Atlantique du Nord-est (Convention OSPAR)
Oncorhynchus kisutch Saumon coho Non protégé
Salmo Salar Saumon atlantique

- Directive européenne du Conseil du 21 mai 1992 concernant la conservation des habitats naturels ainsi que de la faune et de la flore sauvages

- Convention relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l’Europe (Convention de Berne, signée le 19/09/1979)

- Convention pour la protection du milieu marin de l’Atlantique du Nord-est (Convention OSPAR)

Salmo Trutta Trutta Truite de mer Arrêté interministériel du 8 décembre 1988 fixant la liste des espèces de poissons protégées sur l'ensemble du territoire national
Salvelinus fontinalis Omble de fontaine Non protégé

La diversité piscicole marine est donc faible aux alentours d'Elétot. Cependant, elle est à prendre en compte dans l'aménagement de la STEP afin de limiter la mortalité piscicole.

 

Nous étudierons par la suite les effets de la construction de la STEP marine sur cet écosystème. Nous tenterons de proposer des mesures permettant de retrouver un équilibre semblable celui observé avant toute modification. Nous envisagerons également les possibles avantages pour la faune et la flore.

 

Page éditée par Barbara Favier et Lucie Maillier