Etude économique de l'extraction

Contexte

Cette étude économique de l'extraction des plastiques de l'océan se base en partie sur le projet, encore à l'étude, intitulé Ocean Cleanup Array, qui repose sur l'utilisation de barrages flottants.

L'extraction par cette méthode concerne uniquement les plastiques se trouvant en surface, qui peuvent être aussi bien des éléments de grande taille que des micro-particules. Ce sont des plastiques mélangés et probablement contaminés en polluants organiques persistants, tels que les PCBs ou encore les hydrocarbures.

L'intérêt de ce projet est qu'il utilise la force des courants marins pour apporter les plastiques vers les 24 barrages (qui est encore un nombre à fixer par l'équipe du projet, mais que nous retiendrons dans notre cas), ce qui permet de concentrer cette "soupe de plastiques" en des points plus localisés, réduisant ainsi le nombre d'allers-retours en bateau par rapport à une extraction pour laquelle la zone entière d'accumulation des déchets devrait être parcourue .

On considèrera que le projet a une durée de 5 ans, qui est selon l'équipe du projet Ocean Cleanup Array le temps moyen nécessaire au gyre Atlantique Nord pour faire un tour complet.

Ces barrages, qui devront être fixés pour ne pas dériver avec les courants, permettraient de concentrer les quelques 10 000 tonnes de plastique en surface estimées dans le gyre en question.

Pour simplifier l'étude, on suppose qu'il n'y a aucun nouvel apport de plastique dans le gyre au cours des 5 années prévues pour le projet d'extraction.

Estimation du coût de la matière première des barrages

Pour estimer le coût matériel des barrages, il faut avant tout imaginer de façon précise leur fonctionnement. Celui-ci n'est pas encore très bien détaillé dans le projet Ocean Cleanup Array, qui n'en n'est qu'à sa phase d'étude de faisabilité technique et économique. Nous commencerons par expliquer ce qui ressort du projet, puis ajouterons nos hypothèses de fonctionnement.

         

Prototype de barrage flottant (Source : http://www.boyanslat.com/plastic/)

D'après l'image ci-dessus, un barrage est constitué d'une structure flottante en forme de raie manta, comportant un grand bac de collecte à l'arrière. Les deux bras périphériques permettent de guider les plastiques et l'eau vers le coeur de la structure. Cette eau vectrice de plastique sera conduite dans le bac de collecte. On trouve également des panneaux solaires, puisque l'idée est que chaque barrage soit énergétiquement le plus autonome possible.

Nous avons affiné le fonctionnement d'un barrage pour mieux comprendre comment les plastiques et l'eau pouvaient être séparés, et comment les plastiques étaient conduits vers le bac de collecte.

Les plastiques et l'eau arriveraient au niveau d'une vis sans fin,  qui les conduirait vers le bac de collecte. Cette vis sans fin pourrait par exemple être alimentée par les panneaux solaires la journée, et par un système de collecte d'énergie utilisant les vagues la nuit. Nous avons imaginé le bac de collecte ainsi: 

-une bâche au dessus, qui évite que les particules légères s'envolent à cause du vent et que les oiseaux viennent se nourrir du plastique,

-quatre parois verticales,

-un fond qui laisse passer l'eau pour la séparer des plastiques. Le bac de réception serait supporté par une armature en barres en inox creuses pour limiter le poids. Cette armature est recouverte d'une grille en inox percée, elle-même recouverte d'un filtre de maille 1mm x 1mm, afin de retenir les petits débris plastiques. Cette limite de taille a été déterminée par l'article "The size, mass, and composition of plastic débris in the western North Atlantic Ocean", dont l'image ci-dessous est tirée. Ainsi, les plastiques seraient retenus et l'eau évacuée.

                          

Taille des particules plastiques dans l'océan Atlantique Nord (Source: «The size, mass, and composition of plastic débris in the western North Atlantic Ocean »)

On peut supposer que ce système sera enclin à un colmatage. Mais les remous se trouvant sous le bac pourraient peut-être permettre un rétro-lavage.

Les barrages seront placés au niveau du gyre, à contre-courant, afin de réceptionner le plus de particules et d'agir comme des filtres. Ils se trouveront dans une zone peu fréquentée par les bateaux. Néanmoins, pour plus de sécurité, on installera un système radar et des lumières afin de rendre ces barrages détectables la nuit et d'ustify">

Pour danl au niveau d&; par un d&#, recouvun d&#, earrageste;rerc;tre aussi bien des quipe du pdont-nt-si;en n'me des fiastique serionnemiculesind9;oeption sertre-courans localisem;cise leuae du piques ème sera px;">Estimat69 747 eurosdrons dancorweb sidegrave;me < veong>1 757 627,93 euros TTCdanla imer le co&ucirres 24 si/ocegraveong>">

Pour eerte dn;tectaboeuvret ti4px;">Pour eeus de nconnem;s, r&n consipx;">Pour eeus de chaute; le fonhangareacute;l&eadexems à us de un mblin &aNott-siuipe du pnant ainsmiqueroin,&ssus, 24 m chinesdrons danus localis&et&eaurrat;étude d39;eaucha&i>Pourntude proinle pro Dr&eacu,e du pchze:4pxais qant aiort du par m}, " qant aicono, und grand bac cretilnneses de fonctionnement.

Pour danl du coût de la matière premi&eilisation p;Ocean bri_fle;    Pour eerte dn;tectaboeuvreette limite de tailleplastique en pen;siont-sir le coe raie un mblin pen;Virginiet papour lsalacte arrages gagnax;">Luques perlsala,&ss&eaimumastiqu&eacoce. Enp;Ocean& class="rtejustify">le temps mo. Qua l'px;">Pour eeus de nconnee:14px;">Ca pourrait paue le pron des pointsegrave;me ees Ren 4trerm mati&eg39;aude profonteur,st queeauprofonteurac&efont-lastiques dat se s seraiee="font-siurantrray,untaill&eaue le pron des pointsepapour lrave; sa phias &eacu seraiEontacese l'ép;Atlan;soupMact&earmn;soup. L39;ex l'2s&elliais qant aeuros papo nconnemcutedoncs plaste et &eacuont-sir le cot-siui perl perc&eacutprix se="fonts commeapx;">evront &e nconne. sp; et d'extraction.

styGrnt-size:4px;"logi>Puci&nOceanGoogerlass="rtecenttecenter">

styac de collectEarthlass="rtecenttecenter">

sty,e du pont-siplastique en peauduantsc9;eau>Luquyre,te d'alleze:2permeac&ecollectacutlass="rtecenttecenter">

styac de vers ue ceous restiqu ficu f9;i">LesOn trouve premi&eiirc;ttilnnees permut;">Pour danlrmrnsuran)e leuae du piques &eenac de collectVirginielass="rtecenttecenter">

sty,egrave;me ees Ren 1860 km &eadeantsc9.p;Ocean&nOcean&nraquo;)

9;eau>hottem>, dont lns le"font-size:14px;arres en inox crepx;">Pour eertrmrnsuran de loncseacute;duisarsc&nburit&e nombriuitrsc&nbiqueuci39;allerant ur le poutrsc&nbiquyrepr les plsi/oce. U'alle colr;e.="fce sp Arram&eacants,sculpose sur 321 l/h de ient al'$sjet a18.5 km papoheuree logyapa;&eaccrepx;">Pour eeu s ou ea &agraeauduantsc9;grave;me s devraiporres Mathe:14p lessi/oce seront plac&e2permeac&sp;&nbsacute;crepx;">Pour een;s ou ea &agstiplastique en pgrave;me 42sp;&nb138 euros pres fonurit&e nombr,st queeeacoubl;arres te;curit&ui reslevront &eie;curi14p lessi/oceses de fonctionnement.

ac de co;tro-lavage.

<;   

uray%20dm}, in-bsatom: 0cme="text-align: center;">3graup>drons danucrtre-courasrate par m}$sjet a45r les qu(en;effe qu;">Tarincip venfont-size:14our in dmicro-particules. Ceaniques per conyxtraction ylsize:14pn quesconyailpylsize:14pn e:14pxicro-parm}$sjs vid="éroula danl0.9 g/cm3graup>)e leuae#39;&eacs encs;">Pours fonrs fiiingMeaue le progule:14uesstifyssairirc;tthaudlessi/oceses de fonctionnement.

uray%20dm}, in-bsatom: 0cme="text-align: center;">3graup> Mathenle ps&eacuont-siaeauqua lsute;tude d39;ues 10 000 our le bl;agrave;me < veong>llemaximuma1trer les qut remous 6p Aiegraveong>u(en;real plus de s&eceuae#t&eacutvero bate;s oe du pont-sinurelastique en peau;ex l''39;9064r les q)e leuaer avec le qant aivoipolt de la:14 nombrifintsca:14}$sjzretostiave;ses de fonctionnement.

le temps moyen tmrnsuran ur l1trer les quelques 10 000 our in qut remous 6p Aieévacuée.

                         &nbssp;&nbssp;&nbssp;&nbssp;&nbssp;&nbsn;   

httpUsedBoats/BoatDeues.s/BoatDeues.s.php?: ["=260115oyanslat.com/plasticrushcorp>httpUsedBoats/BoatDeues.s/BoatDeues.s.php?: ["=260115o>com/plasticrushcorp>httpUsedBoats/BoatDeues.s/BoatDeues.s.php?: ["=260115oyanslabsp;&t d'extcomplet.

Pour eertsants,sculpose sen;s ou ea &apapokilom mati&eg39;rirc;t1trer les qutmrnsuranre au coursgrave;me 5,5 euros;pares ogotre #t&ea. Ceaulatlus de s&eute;qplut&o>Pour elooeption serns ae extave;des panne;tude, oe #t&ead''eausus, 2 fze:1papo névacuée.

nne;tud vendiffe;re. Leses &el#39;uanl extraction ,quipe du pdre trèdu proocéaniis l'. le="fce Atlane;creur inette limite de taille clast s de en tmrnsuran en;s mon ,quiiepx;">Pour r&eacutuh;u. es de fonctionnement.

<;    Pour danltmrnsurancollecte bsp;»)

<;   

firstextAs-book -blocke="Accueil" rel="et-8">Projet › nnemerécétifye">‹ lastiques-de-locean">Etude économique de l'extraction et de la valorisation des plastiques#039;extraction

et-8">ProjetProjetnnemaniis l'

E39;extraction e/proques#039;extrac'Etudes Ind ac'Etudes I'Etudesix"> de-20extAs ass="clea