HEC HMS

HEC HMS

Dans un premier temps, nous avons choisi diverses méthodes, pour une première simulation:

  • Infiltration: Green et Ampt avec les paramètres estimés dans la partie infiltration,
  • Modélisation du ruissellement: SCS Unit Hydrograph,
  • Fonte des neige estimée comme dans le tutoriel présenté dans logiciels utilisés, avec un départ de simulation au mois d'avril, lorsque la neige ne tombe plus,
  • Evapotranspiration mensuelle renseignée, voir partie évapotranspiration.

​​Le temps de simulation a été pris à 1 journée, n'ayant pas de données plus précises.

Voici les résultats que nous obtenons:

Modélisation sur HEC HMS

Nous voyons que la modélisation est assez mauvaise. Nous avons donc optimisé plusieurs paramètres tels que le temps de concentration et la conductivité hydraulique. Pourtant, les résultats restaient les mêmes. Après plusieurs tests, nous nous sommes rendus compte que la fonte des neige n'avait quasiment aucune influence sur les résultats. Nous avons ensuite essayé de changer le modèle d'infiltration par Initial et Constant mais dans ce cas, les débits modélisés étaient constamment nuls. Malgré les différentes optimisations, nous ne sommes pas arrivés à dégager un paramètre influant particulièrement sur notre débit modélisé. De plus, HEC HMS est surtout efficace pour des crues et données journalières, et non pas sur plusieurs mois. Nous avons donc décidé de nous tourner vers un modèle plus simple, celui de GR4J, qui lui, est conseillé pour des données journalières sur plusieurs années et facilement manipulable.