La bauxite

La bauxite

La bauxite est le minerai le plus utilisé pour obtenir de l’alumine ; son nom vient du village des « Baux-de-Provence » où le français Pierre Berthier découvrit ce minerai en 1821.


Figure 1: Minerai de Bauxite (Source: www.garrotchaillac.com)

C’est une roche riche en oxyde d’aluminium. Elle est composée, dans des proportions variables, des hydrates d’alumine, de la kaolinite, de la silice et des oxydes de fer qui lui donnent souvent une coloration rouge.  Selon la forme minéralogique dans laquelle  l’alumine est engagée, on parle de bauxite gibbsitique, boehmitique ou diasporique.

On distingue deux types de bauxite, la bauxite de karst (sur substrat carbonaté) et la bauxite latérique (sur substrat alumino-silicaté). Le tableau suivant donne une composition moyenne de la bauxite.


Tableau 1: Composition moyenne de la Bauxite (Source: Burragato F., 1964)

Les réserves:

L’aluminium est le métal le plus abondant de la croûte terrestre, et le 3ème élément après l’oxygène et le silicium. On le trouve uniquement combiné à de l’oxygène. Les gisements de bauxite sont peu nombreux, on les trouve principalement dans trois grandes zones : l’Afrique, l’Amérique Latine et l’Océanie.


Figure 2: Les principaux gisement de Bauxite dans le monde

La bauxite s’est formé il y a des millions d’années au cours du crétacé, sous un climat tropicale, les éléments solubles et une partie de la silice ont été lessivés par les eaux de pluie acidifiées par les décompositions organiques de l'humus, ne laissant que l'alumine et l'oxyde de fer.

Les réserves mondiales connues à ce jour, sont estimées à 28 000 millions de tonnes. La Guinée est le pays qui possède le plus de réserve. L'usine de Gardanne importe actuellement le minerai de ce pays. Le tableau suivant présente les principaux réservoirs mondiaux de bauxite ainsi que leur niveau d’exploitation.


Tableau 2 : Principales réserves et productions minières de bauxites (en 2012 ; sources : USGS)