La Démographie

Démographie

1. Le secteur d'étude : la vendée

Figure 1 : L'évolution de la population vendéenne
(INSEE 1
)

Selon les données de l'INSEE, la population totale du département vendéen est de 626 411 habitants en 2009 : la densité moyenne est évaluée à 93.2 hab/km2. En près de 40 ans, la Vendée a connut une augmentation de sa population d'environ 23%. Il s'agit d'un département connaissant une attractivité croissante : Il est considéré au premier rang de la région Pays de la Loire et au quatrième rang national.

Ce département présente une natalité dynamique ainsi qu'une arrivée massive de nouveaux habitants provenant de départements limitrophes (Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Charente-Maritime, Deux-Sèvres) et de la région parisienne. L'une des raisons de cet engouement est la proximité de la mer. En effet, c'est au niveau du littoral de la Vendée que se concentre les populations provocant alors une urbanisation en croissance.

De plus, la région se caractérise ainsi par une population occasionnelle : en Pays de la Loire, la quantité de logements occasionnels de plein air représente 9% de la capacité nationale. Les logements secondaires et occasionnels représentent 38.2% de l'ensemble des logements du département. La majorité d'entre eux se localisent au niveau du littoral : prés de 94 872 résidences secondaires y sont dénombrés. D'après l'INSEE, les communes de  Saint Jean de Mont et de Notre Dame de Monts regroupent 87% du total des logements secondaires

Figure 2 : Les résidences secondaires sur le littoral de la Vendée
(DOCOB 2
)

Figure 3 : L'évolution des résidences secondaires et logements secondaires depuis 1968
(INSEE 1
)

D'ici 2040, 240 000 habitants supplémentaires sont envisagés en Vendée comptant ainsi 840 000 habitants, selon l'INSEE. En effet, l'institut estime 7 000 habitants supplémentaires en moyenne chaque année : le département serait le 9e département français connaissant une forte croissance de sa population due principalement par les migrations. Ce phénomène s'accompagnerait d'un vieillissement de la population. L'INSEE a également constaté que les population âgées de plus de 30 étaient plus attirées par la Vendée : le nombre de migrations des jeunes retraités est important contrairement à celle des jeunes de 20 à 24 ans. Cette tranche d'âge de la population est plus attirée par la capitale régionale : les jeunes vendéens y réalisent généralement leurs études supérieures. 3

2. La zone d'étude : la forêt de Monts

Plusieurs communes bordent le Forêt Domaniale des Pays de Monts. Trois d'entres elles se distinguent par leur urbanisation et leur densité de population : Saint-Jean-de-Monts, La-Barre-de-Monts et Notre-Dame-de-Monts (Figure 4) . Elles regroupent 3.1% de la population vendéenne totale en 2009.

Figure 4 : La population de la zone d'étude
(INSEE 4
)

La pression foncière s'exerce fortement sur le site et sur sa périphérie. Elle est causée notamment par la pression touristique : elle se concentre sur le littoral et le cordon dunaire. Un indicateur de cette pression est la capacité d'accueil des touristes. Saint-Jean-De-Monts est un bon exemple du développement des infrastructures d'accueil offrant un total de 115 000 lits (Tableau 1).

Tableau 1 : Nombres de lits d'accueil sur la commune de Saint-Jean-De-Monts.
(DOCOB 2)

Type d'infrastructures d'accueil Nombre de lits disponibles
résidences secondaires 71 300
hôtellerie plein air 36 800
résidences touristiques 3 450
centre de vacances 2 300
hôtels 1 150
TOTAL 115 000

De plus, 170 campings autorisés sont recensés sur l'espace Natura 2000 de la Vendée occupant une surface de 590 ha. 45% des campings sont répartis sur les communes Saint-Jean-de-Monts, La-Barre-de-Monts et Notre-Dame-de-Monts2. Saint-Jean-de-Mont déclare 53 campings : cette commune est la 2e commune à l'échelle nationale en terme de capacité d'accueil (campings, résidences secondaires...) 5. Un cinquième de la capacité d’accueil de l’hôtellerie de plein air ligérienne est concentrée sur Saint-Jean de- Monts 2.

Figure 5 : Les campings autorisés à proximité de la zone d'étude
(DOCOB 2
)

Le zone d'étude est un espace dynamique caractérisée par sa capacité d'accueil et la pression touristique.