La géologie du secteur d'étude

La géologie des Marais Bretons

L'histoire géologique de secteur d'étude est celle du Massif Armoricain. Il s'agit d'un tronçon de la chaîne varisque. Cette structure s'est élevée au cours de l'ère primaire (Paléozoique) constituant ainsi l'ossature principale de l'Europe. Le Massif Armoricain est un tronçon de cette chaîne. Le nord du département est constitué d'un socle du Massif Armoricain tandis que la partie sud est composée de formations sédimentaires du bassin Aquitain comme l'illustre la carte géologique (Figure 1).

Figure 1 : Carte géologique schématique de la Vendée
(BRGM
)

Les bocages Vendéens cités précédemment reposent sur ce massif. Les roches qui affleurent sont des schistes, gneiss et micashistes ainsi que des granites au niveau des bas bocages.

En vendée, la couverture sédimentaire comprend des formations sédimentaires datant du Jurrassique. Elle se localise essentiellement en bordure méridionale du département. Le nord-ouest de la Vendée connaît un dépôt sédimentaire plus tardive datant du Crétacé supérieur et Tertiaire.

En effet, le département vendéen n'a pas connu de formation durant le crétacé inférieur. Cette période est une phase de continentalisation où l'érosion et l'altération des terrains antérieurs et jurassiques furent importantes. Le Crétacé supérieur est caractérisé par une transgression marine identifiée au nord-ouest et tout particulièrement dans le bassin de Challans-Commequiers. Les dépôts sédimentaires de cette période sont de type : sables graveleux quartzeux surmontés par des argiles noires ligniteuses. En dernier lieu se dépose des faciès caractéristiques d'environnements de plate-forme proximale : Challans comporte en majorité des calcaires sableux à Nummulites. La Figure 2 représente une coupe géologique de Saint Jean de Monts à Challan. Elle résume les couches sédimentaires qui se sont déposées dans notre secteur d'étude du Crétacé jusqu'au Quaternaire. Il ne s'agit pas exactement de notre zone d'étude mais la géologie en très proche.

 

Figure 2 : Profil géologique de St Jean de Monts à Challan.
(Observatoire départementale de l'eau en Vendée)

De plus, des formations superficielles plio-quaternaires sont uniformément  réparties sur l'ensemble du département. Il s'agit de dépôts complexes d'épaisseur réduite. Ces couches sont composées d'argiles, de limons, de sables et de cailloutis comme l'illustre l'horizon géologique en Tableau 1.

Tableau 1 : Récapitulatif de l'horizon géologique du secteur d' étude.
(BRGM)