Le résidu: les boues rouges

Comme vous avez pu le lire dans la page précédente, le procédé Bayer produit en moyenne 1,5 tonne de déchets par tonne d'alumine. Ce ratio dépend de le composition de la bauxite est des réglages du procédé.

La liqueur chargée en aluminium est séparée des résidus insolubles. Ces résidus vont être lavés plusieurs fois en passant dans des clarificateurs où circule un courant d'eau qui passe à contre-courant. Le schéma suivant reprend le procédé bayer en incluant le traitement des résidus.


Figure 1: Schéma du procédé Bayer incluant le traitement des résidus(Sources: Power and al., 2009)

La boue obtenue est ensuite traitée par un ajout de composé neutralisant, si nécessaire, et diluée afin de l'ajuster aux caractéristiques optimales pour le rejet en mer (densité supérieur à l'eau de mer, concentration en phase solide 120g/L).

On obtient alors une pulpe de couleur rouge, c'est à dire un mélange d'une phase liquide et d'une phase solide. C'est cette pulpe qui est communément appelé "boue rouge". Elle tient sa couleur des oxydes de fer qu'elle contient.