Méthodes et moyens envisagés

Afin de mener à bien ce projet, trois axes de travail ont été définis. Ils se déclinent de la façon suivante :

  • La définition des débits de référence pour les problématiques liées à l'inondabilité et aux aménagements d'intérêt écologique (binôme 1)
  • La définition et la validation du respect des contraintes environnementales (réglementaires et biologiques) (binôme 2)
  • La modélisation et dimensionnement des différents aménagements envisagés (binôme 3)

 

Binôme 1 :

Les données hydrologiques seront calculées en fonction des deux objectifs recherchés.

  • Concernant le volet inondabilité, une modélisation pluie-débit permettra de déterminer les débits liés aux événements exceptionnels. Ce travail s'appuiera sur les données fournies par Genivar (SIG, basins versants, cartes IGN), celles de Météo France, de la "Banque Hydro" (precipitations, évapotranspiration...). Il fera ensuite l'objet d'une modélisation avec le logiciel HEC-HMS que l'on pourra comparer avec un autre modèle et confronter aux résultats initiaux du bureau d'étude Hydratec.
  • Eventuellement, dans la mesure où les données disponibles seront suffisantes, la relation nappe/rivière pourra être étudiée à partir des informations pédologiques du SAGE Rhin-Meuse et de la banque de données "Infoterre" du BRGM.
  • Les débits liés au volet écologique seront déterminés par une analyse fréquentielle des séries hydrologiques et devront permettre de déterminer les débits de bon fonctionnement des différents aménagements envisagés.

 

Binôme 2 :

Les objectifs de franchissabilité (espèces, période de migration...) ainsi que les scénarii d'aménagement d'intérêt écologique seront définis à partir d'une recherche bibliographique. Ils  définiront la typologie et le fonctionnement des aménagements en fonction des objectifs écologiques attendus.

Les propositions d'aménagement seront alors évaluées  au regard des critères coût-efficacité et sur le plan réglementaire. L'évaluation des subventions sera également étudiée. Le projet le plus pertinent fera l'objet d'un dossier de déclaration au titre de la Loi sur l'Eau.

Le travail reposera principalement sur des recherches bibliographiques. Pour réaliser ce travail, selon les cas, nous consulterons les données ou nous contacterons directement les organismes suivants : ONEMA, DREAL Lorraine, Fédération de Pêche, DDT de Nancy, site de Vigicrue.

 

Binôme 3 :

La modélisation hydraulique et hydro-sédimentaire des différents scénarii envisagés permettra d'évaluer:

  • l'incidence des aménagements sur l'évolution de la ligne d'eau en amont,
  • l'évolution et le devenir du volume des matériaux accumulés en amont du seuil, ainsi que leurs impacts sur la ligne d'eau en aval,
  • le calage altitudinal et dimensionnement des différents aménagements envisagés.

Ces modélisations seront réalisées avec les logiciels Télémac 2d et Sisyphe. Le logiciel HEC-RAS pourra également être utilisé en complément.

Les données disponibles sont :

  • un modèle numérique de terrain,
  • de données  hydrologiques fournies par le binôme 1,
  • des données concernant les événements exceptionnels et permettant le calage du modèle.