Milieu Humain

Milieu Humain

Bilan de l'état initial du milieu humain
 

Le département de la Vendée est caractérisé par un fort dynamisme démographique et économique. Il se place en quatrième position des départements français et métropolitains connaissant la croissance la plus forte depuis les années 2000. Le littoral vendéen est un espace attractif pour différents types de classes sociales : les jeunes retraités, les actifs en provenance des territoires les plus proches et de la région parisienne à la recherche d'évasion dans des résidences secondaires

Globalement, la pauvreté est moins fréquente que dans d'autres départements de la région voir faible à l'échelle nationale.
Le littoral, notamment le canton de Saint-Jean-de-Monts, présente d'une part une population de retraités aisés et d'autres part une population d'actifs précaires subissant les aléas du tourisme balnéaire et l'arrivée de demandeurs d'emploi de régions voisines. Ces actifs alternent souvent des contrats courts durant la période estivale. Par conséquent, le chômage est important au niveau de notre secteur d'étude. L'activité saisonnière liée au tourisme d'été est l'une des principales raisons. A cela s'ajoute de fortes inégalités de revenus plus particulièrement marquées dans la communauté de commune des Olonnes.

Les touristes (300 000 personnes chaque année) sont attirés par le littoral mais aussi par les nombreux espaces naturels notamment la Forêt Domaniale des Pays de Monts. Les activités pratiquées sur le site sont les baignades, les promenades à pied, équestre et à vélo, la motocross, les pique-niques...
Une autre activité spécifique à ce milieu est la chasse. Il s'agit d'un loisir fortement pratiqué du mois de mars à septembre. De plus, elle joue un rôle important dans le maintien de l'équilibre écologique de la forêt.

L'activité agricole est  développée à proximité du site d'implantation : les terres agricoles les plus proches se situent à environ 1 à 1.5 km des terres agraires. Deux principales activités agricoles sont répertoriées au sein de notre secteur d'étude : les élevages bovins expliquant l'abondance des prairies et les grandes cultures : culture de maïs à grains, blé tendre, colza, fourrage et autres oléagineux et protéagineux.

Les activités de conchiliculture (ostreiculture, mytiliculture, vénériculture), de saliculture et de pisiculture sont très peu développées : il s'agit davantage de loisirs ponctuels. On peut considérer que la zone d'étude n'est pas concernée pas ces activités.

Comme toute forêt domaniale, celle des Pays de Monts s'avère être gérée par l'ONF. Il mène diverses missions telles que :
      - la production de bois estimée à 1.4 m3/ha/an
      - la protection des milieux
      - l'accueil du public
      - la surveillance générale du domaine privé de l'état

 

Pour accéder à l'analyse des impacts engendrés par le projet sur le Milieu Humain, cliquez ici.


Figure 1 : Carte de synthèse de l'état initial du milieu humain
(S.BAQUEY - A.BUENO)

 

Ces thèmes sont détaillés dans les sous-parties suivantes :