Organisation du travail

Organisation du travail

 

Binôme 1 : Bilan  Hydrique

Nabil & Laurie

Le but de cette partie est d'effectuer un bilan hydrologique simplifié permettant de comparer la quantité d'eau disponible par rapport à la consommation des communes concernées par le projet (Err, Estavar, Eyne, Llo, Saillagouse). Ces communes prennent toutes leurs ressources en eau à la Régie, établissement qui pourra nous fournir les données nécessaires. L'échelle considérée sera celle du bassin versant, les entrées et sorties seront les suivantes:

Entrées: ressources de la régie, rivières, canaux d'arrosage.

Sorties: consommation humaine et animale, arrosage (privé et agriculture), neige artificielle, partie du débit réservé à l'Espagne (en aval).

Le but de ce bilan serait d'éventuellement prédire les crues ou les sécheresses et de connaître quelle est la consommation par rapport à la quantité d'eau réellement disponible. Avant de pouvoir se lancer dans ce bilan, une étape de collecte des données sera primordiale (débits, pluviométrie etc...).

Binôme 2 : Modélisation du réseau d'eaux usées

Jun & Céline

Notre travail comporte deux phases. Tout d'abord une étape de collecte de données auprès de la régie. En effet, nous avons besoin de connaître les volumes d'eau rejetés par les habitations au cours de l'année. Il est important de préciser que ces volumes varient énormément entre l'été et l'hiver car les communes concernées comportent de nombreuses maisons secondaires. Ensuite nous tracerons le trajet des canaux reliant les habitations à la station d'épuration. Le relief particulier de la région est ici un avantage mais aussi un inconvénient. La gravité joue un rôle important dans l'adduction des eaux usées mais le relief rend le tracé des canaux plus difficile. Le réseau dans ces communes est particulièrement compliqué. Nous serons donc sûrement amenées à faire un modèle simplifié du réseau des eaux usées. Enfin, nous modéliserons l'écoulement des eaux usées dans les canaux. L'observation des champs de vitesse et de pression nous permettra de dimensionner les canaux correctement.

Binôme 3 : Dimensionnement de la station d'épuration 

Amandine & Julie 

Le dimensionnement d'une station d'épuration doit tenir compte de nombreux paramètres d'une part techniques mais aussi économiques ou encore réglementaires. Notre travail consistera donc à répondre à l'ensemble de ces critères et à proposer une solution viable à la régie de la haute vallée de Sègre; solution devant répondre à l'augmentation de la population estivale et de ce fait à la variation de charge à traiter. Pour cela nous réaliserons dans un premier temps, un état des lieux des données présentes sur le site. Ainsi une réactualisation de l'estimation de la population sur les différentes périodes de l'année et principalement en été, une étude des diverses zones d'activités et leurs contraintes et enfin une détermination des paramètres d'entrées tels que les charges organiques devront être effectuées. Ces recherches seront mises en parallèle avec les réglementations actuelles. Dans une seconde partie, les meilleures techniques de traitement seront convenablement choisies et appliquées à la vallée. Des comparaisons de mise en place, de gestion et de coût, nous permettrons de choisir la meilleure des voies. 

Source : http://www.veoliawatersti.fr/standard/effluents-industriels/aerobie/

 

 

Binôme 4 : Etude d'impacts sur l'environnement

Pauline & Nathalie

 ​    L’homme a d’abord vu la nature comme un bien à exploiter. Il a fallu longtemps pour se rendre compte que les phénomènes anthropiques avaient un impact sur l’environnement et qu’il fallait réagir. La prise de conscience de l’environnement date des années 70. Depuis, les ICPE (Installations Classées pour la Protection de l'Environnement) et les batiments SEVESO ont fait leur apparition. La codification de l’environnement en 2000 a été une grande révolution, ainsi que la charte conventionnelle (2009) et les lois des grenelles de l’environnement. Désormais, lors de chaque développement ou construction d’un batiment ou d’une installation, des études impacts sont systématiquement effectuées. Une étude d’impact est une étude environnementale, scientifique et technique qui évalue les conséquences d’un projet sur l’environnement. Elle comporte plusieurs objectifs :

-          Permettre à la personne à l’origine du projet de faire un projet respectueux de l’environnement,

-          Permettre au public d’apprécier les incidences du projet sur l’environnement,

-          Permettre à l’administration de prendre une décision en toute connaissance de cause.

Notre projet comportera deux phases de travail : une première phase consistera en la récolte de données. Une deuxième phase consistera à faire un bilan de la qualité du milieu et à un calcul des différents indices biologiques tels que l’IBGN ou l’IBD.