Projet

Introduction

1. Problématique

L'agriculture intensive, le tourisme florissant et la population croissante participent au stress hydrique observable en Vendée. Les 600 000 habitants, renforcés par les estivants, consomment environ 40 millions de m3 et les 1 500 exploitations (environ le quart des fermes vendéennes) pompent environ 90 millions de m3 par an pour irriguer 45 000 ha de cultures. De plus, premier département français producteur de viande bovine, 10 millions de m3 sont utilisés pour abbreuver les 600 000 bovins. L'accroissement démographique laisse ainsi entrevoir un déficit chronique d'envrion 10 millions de m3 par an.

Quels sont les solutions envisagées pour lutter contre cette pénurie d'eau en Vendée ?

L'histogramme suivant (Figure 1) montre les besoins mensuels d'eau potable en 2011 en Vendée. En période estivale, la demande en eau est plus élevée, elle dépasse 5 millions de m3.

Figure 1 : Besoins mensuels d'eau potable en Vendée en 2011
(Vendée-eau, 2011)

2. Solution envisagée

Dans ce contexte, Vendée Eau, le syndicat chargé de la distribution de l'eau potable en Vendée envisage de construire une usine de dessalement d'eau de mer. Cette usine modulable sera capable de fournir dans un premier temps 20 000 m3 d'eau par jour, puis, à l'horizon 2020 ou en cas de sécheresse aggravée, jusqu'à 40 000 m3. Le procédé utilisé serait l’osmose inverse.

3. Notre objectif et plan de l'étude

L'objectif principal de notre projet est de proposer des solutions pour minimiser l'impact environnemental de ce projet d'usine de dessalement. Pour cela, en introduction, nous allons tout d'abord réaliser une étude de faisabilité de l'implantation de l'usine, puis nous allons dimensionner cette usine. Ensuite grâce à ces données notre objectif principal se décline en trois sous-objectifs :

- Déterminer les différents impacts écologiques d'une usine de dessalement (état initial et prévisionnel).

- Réduire les impacts environnementaux liés à la consommation d'énergies en utilisant des énergies renouvelables.

- Étudier le devenir des rejets et plus particulièrement les rejets de saumures, à savoir la modélisation de ces rejets et les procédés de traitements et de valorisation.

Les liens vers les différentes parties sont présentés ci-dessous :

 

1. Cadre de l'étude

   1.1. Implantation de l'usine

   1.2. Installation de dessalement par osmose inverse

   1.3. Dimensionnement du traitement par osmose inverse

 

2. Etute de l'état inititial et prévisionnel

   2.1. Résumé non technique

   2.2. Contexte réglementaire

   2.3. Analyse de l'état initial

   2.4. Analyse des effets sur l'environnement

   2.5. Mesures et coûts envisagés pour éviter, réduire ou compenser les effets

   2.6. Méthodes et difficultés rencontrées pour réaliser l'étude d'impact

 

3. Mise en place d'énergies renouvelables

   3.1. Etat des lieux actuel sur l'aspect énergétique d'une usine de dessalement

   3.2. Evaluation des ressources renouvelables disponibles

   3.3. Dimensionnement d'énergies renouvelables

   3.4. Mise en place de scénarii

 

4. Le devenir des rejets

   4.1. Objectif de l'étude

   4.2. Déchets générés par l'usine

   4.3. Modélisation numérique du rejet des saumures en mer

   4.4. Procédés de traitement et de valorisation des déchets

   4.5. Annexes

 

5. Conclusion

 

6. Remerciements

 

7. Bibliographie

 

8. Qui sommes nous ?