Rappel du contexte et des objectifs de l'étude hydraulique

Contexte

Cette étude hydraulique s'inscrit dans le cadre d'un projet global d'aménagement et de gestion du bassin versant amont de la Meuse, conduit par l'Etablissement Public Aménagement de la Meuse Amont (EPAMA). Cette étude actuellement en cours est réalisée par le bureau d'études Genivar. Elle fait suite à une étude préliminaire qui a permis de dégager deux grands axes de réflexion visant à réduire les risques d'inondation : 

  • l'aménagement du bassin versant (aménagement de zone d'expansion de crue, restauration des milieux annexes...),
  • l'amélioration des conditions d'écoulements sur les zones urbanisées sensibles, dont la commune d'Harchéchamp et dans laquelle s'inscrit la présente étude hydraulique.

Dans ce cadre, l'analyse de l'impact du seuil et du pont sur la ligne d'eau au niveau du village, constitue un point de départ pour mener une réflexion sur les améliorations possibles des conditions d'écoulements visant à diminuer les risques d'inondations.

Cette approche n'est toutefois pas exhaustive et d'autres solutions d'aménagement seront étudiées afin de disposer d'un choix.

Les autres enjeux liés aux aménagements du Vair à Harchéchamp sont : 

  • le coût estimé des travaux,
  • l'impact paysager,
  • l'impact environnemental.

​​



 

Présentation du tronçon étudié

Le tronçon étudié, d'une longueur de 900m est situé dans le village d'Harchéchamp. Le Vair,  d'une largeur moyenne du lit mineur de 12 m comporte plusieurs ouvrages transversaux :

  • une passerelle en amont du village,
  • un seuil,
  • un pont en aval du village.

 Le Vair est bordé en rive droite par le village d'Harchéchamp et en rive gauche par des prairies qui constituent la principale zone d'expansion des crues. Le cours d'eau est caractérisé par une pente moyenne faible de l'ordre de 6.10-4 m/m.

 

Figure 3.1 : Vue d'ensemble de la zone d'étude. Source : Google Maps



 

Description des ouvrages 

  • La passerelle

La passerelle est située dans le village sur la partie amont du tronçon. Elle est constituée de 9 piles maçonnées qui limitent l'obstruction du lit majeur bien que les écoulements puissent rentrer en charge pour des débits de crue qui seront déterminés ultérieurement.

Figure 3.2 : Vue de la passerelle. Source : Genivar

  • Le seuil

Le seuil situé à l'aval du village est équipé d'un vannage en rive gauche. La hauteur de la vanne est fixe.

Figure 3.3 : Vue amont de la partie gauche du seuil. Source : Genivar

 

Figure 3.4 : Vue amont de la partie droite du seuil. Source : Genivar

  • Le pont

Le pont situé à l'aval du tronçon est de type trapézoïdal. Il est constitué d'une pile centrale et d'une levée (talus routier) sur la totalité du lit majeur.

Figure 3.5 : Vue amont du pont. Source : Genivar



 

Objectifs

L'objectif principal est de donner la possibilité d'évaluer l'efficacité des aménagements envisagés sur la base des critères suivants :

  • fréquence d'inondation
  • diminution de la ligne d'eau par rapport à la situation actuelle
  • coût estimatif des travaux d'aménagement
  • impact paysager
  • impact environnemental

Il sera ainsi étudié l'influence des ouvrages transversaux (passerelle, seuil et pont) sur les risques d'inondabilité puis l'efficacité de propositions techniques visant à améliorer les capacités hydrauliques et à abaisser la ligne d'eau dans les zones habitées.

Les variables étudiées sont les débits du Vair et la hauteur de la ligne d'eau au niveau d'Harchéchamp. L'intensité des débits seront exprimés pour une meilleure compréhension en terme de temps de retour de crue.