Rentabilité

L'étude de rentabilité a été réalisée dans le cas où l'on conserve la turbine existante.

La solution prenant en compte le remplacement de la turbine par une vis hydrodynamique a été écartée malgré ses avantages environnementaux et ses performances de production. En effet, la mise en place de cette solution nécessite des investissements importants (entre 100 et 200 k€) et une modification du bâti et des installations existantes qui n'ont pas été envisagés dans ce projet.
 

1. Méthode utilisée

Pour réaliser cette étude de rentabilité, nous avons choisi d'utiliser la méthode de "Valeur Actualisée Nette" (VAN). Cette méthode permet de prendre en compte le fait que la valeur d'un euro aujourd'hui est supérieure à celle d'un euro demain.

Ce raisonnement est tiré du fait de l'anticipation du taux d'inflation, de la prise de risque faite lors d'un tel investissement, et du taux d'intérêt exigé lors du placement d'un tel montant (à la banque par exemple) :

  • Taux d'inflation anticipé : 1%
  • Taux d'intérêt exigé : 2%
  • Prime de risque

Le taux d'actualisation a ainsi été fixé à 6%.

La VAN correspond ainsi à la somme des Flux Nets de Trésorerie (FNT) actualisés, sur toute la durée du projet :

  • durée du projet n = 35 ans
  • taux d'actualisation i = 6%
  • FNT pour l'année k = différence des recettes et dépenses de l'année k

Pour que le projet soit rentable, la VAN doit être supérieure à zéro.

2. Rentabilité prévisionnelle

L'investissement nécessaire à la réhabilitation du moulin (35 100€) est fait en année 0, et amorti sur 10 ans.

Le contrat d'achat signé avec EDF est valable 20 ans. Lors de son renouvellement, afin d'obtenir à nouveau les tarifs d'achat EDF, il est nécessaire de réinvestir dans la centrale :

  • Pour les puissances inférieures à 100 kW : investissement nécessaire = 550 €/kW = 3 850 €

Cet investissement est réalisé en année 20, et amorti sur 10 ans.

Un coût d'exploitation a été estimé à 200 €/an. Il comprend les frais de déplacement et le petit entretien technique.

N'ayant aucune contrainte de durée du projet, les flux nets de trésorerie (FNT) ont été calculés sur 35 ans afin d'avoir une vision globale de celui-ci. Voici un aperçu du tableau de résultats sur les 5 premières années :

Ci-dessous le graphique représentant la valeur de la VAN (somme des flux nets après actualisation) sur chacune des années :


Figure 1. Évolution du résultat net après actualisation

 

Le projet est donc rentable à partir de la 19ème année (année où la VAN devient positive).

 

Calcul de la Valeur Actuelle Nette (VAN)

La VAN à 35 ans est égale à 12 000 €.

C'est donc le gain supplémentaire que l'investissement dans le projet aura apporté comparé à un placement financier.

Il peut être alors intéressant de regarder quel est le taux d'actualisation qui aurait permis d'annuler cette VAN : Taux de Rendement Interne (TRI ou TIR).

Calcul du Taux de Rendement Interne (TRI ou TIR)

Dans le cas de ce projet de réhabilitation, le TRI = 9%.

Il est donc largement supérieur aux taux bancaires (~2%) et permet donc de tenir compte de la prime de risque et du taux d'inflation prévisionnel.

Ce projet peut donc être intéressant pour un investissement à long terme.