Seconde modélisation : 10 ans

En ce qui concerne la salinité, la température et la masse volumique de l'eau, nous observons que les tendances sont identiques chaque année. Au bout de 10 ans, lorsque nous avons un modèle stable, les résultats concernant ces paramètres sont pratiquement identiques à ceux de la première année. Nos interprétations précédantes restent donc valables, ce qui était déjà prédictibles, lorsque l'on compare avec les données réelles observées.

Intéressons nous maintenant aux courants.

Modélisation sur 10 ans

Nous observons toujours les courants décrits précédemment, cependant en 10 ans il y a une nette évolution du modèle. Sur la vidéo, il semble se stabiliser vers la cinquième année. Comparons maintenant la première et la dernière année de la modélisation. 

Modélisation des mois de juillet pour l'année 1 (à gauche) et l'année 10 (à droite)

Tout d'abord, nous remarquons que les vitesses modélisées lors de la première année sont plus importantes que la dernière année mais l'on observe tout de même que les tendances sont identiques. Les grands courants sont les mêmes. La stabilisation du modèle joue donc un rôle essentiellement sur la valeur des champs de vitesse et le modèle nous fournit donc dès la première année une représentation qualitative tout à fait correcte. 

Toutefois, pour obtenir une meilleure modélisation, il faudrait augmenter la précision des calculs (maillage plus fin, raffinage du maillage aux niveaux des courants principaux, ...)

De plus, cette représentation n'est que qualitative. Elle nous donne uniquement une idée des tendances des courants océaniques.