Maillage avec Simail

 

Détermination de H

 

Nous rappelons que le nombre de Rayleigh a pour expression :  \[Ra=\frac{g  \beta  \Delta T  H^{3}}{\nu  a}\]

 

Puisque nous devons avoir un Ra supérieur au Ra critique, il nous faut donc déterminer une hauteur minimum telle que : \[H > \sqrt[3]{\frac{Ra_{c}  a  \nu}{g  \Delta T  \beta} }  \Longleftrightarrow H > \sqrt[3]{\frac{Ra_{c}  \nu ^{2}}{g  \Delta T  Pr  \frac{1}{T_{0}}}}\]

Application numérique : \[H=9.67*10^{-3}  m   ie   H=0.01  m\]

On veut que : \[L=10H   donc   L=0.1  m\]

 

Maillage

 

On souhaite avoir un maillage au moins autant raffiné que dans le cas de la cavité entraînée (qui était constitué de 4096 cellules).

On choisit donc de raffiner la hauteur H en 22 cellules et la longueur L en 220 cellules, ce qui nous donne un maillage constitué de 4840 mailles. Comme précédemment, nos mailles sont rectangulaires, le maillage est d'abord créé à partir d'une géométrie plane, puis élevé d'une maille afin d'obtenir une configuration 3D.

 

On obtient le maillage suivant :

Figure 6 : maillage de la cavité instable

 

Vous pouvez désormais simuler ce que vous avez maillé : Simulation avec Saturne

 

Retour en haut de page