Maillage

La géométrie de ce  nouveau maillage est beaucoup plus complexe que pour la première modélisation. Nous tentons en effet de reproduire le couloir de Taconnaz, qui est un couloir très important et composé de 3 pentes.

Cette géométrie est composée de :

  • Une pente de 32° et longue de 1540 m
  • Une pente de 26°  et longue de 3550 m
  • Une pente de 15° et longue de 1750 m
  • 860 m de plat

La partie plate et la fin de la dernière pente sont totalement fictives et ne sont pas observables en réalité; nous avons choisi de continuer le couloir afin d'éviter le confinement des différents fluides. Afin de faire face à ce phénomène de confinement nous avons de plus laissé 2000 m de hauteur.

Nous utilisons le même logiciel que précédemment. Cependant, nous choisissons un maillage différent car plus complexe:

Pour ce maillage, nous avons essayé "d'économiser" les noeuds grâce aux différents types de raffinement car le domaine est immense. En effet, nous avons réduit considérablement le nombre de mailles sur la fin du couloir car cette partie n'est pas intéressante pour l'écoulement.

Sur les deux premières parties de la pente, nous avons sélectionné un raffinement uniforme selon x avec environ un noeud tous les 10 m. Sur l'axe horizontal, nous avons utilisé la fonction "spine" pour concentrer le nombre de mailles sur la partie basse.

Pour le reste du couloir, nous avons reproduit ce type de maillage, avec une diminution significative du nombre de noeuds en fin de couloir.

Ce maillage correspond à un nombre total de mailles égal à 54 800. Les calculs seront donc beaucoup plus longs que ceux de la première partie.