Avant Projet de groupe

Le bassin versant de l'Aïse se situe à une trentaine de kilomètres au sud de Toulouse, dans le Lauragais. L’Aïse conflue avec l'Ariège au niveau de Venerque. Le linéaire mesure 35 km. La superficie du bassin versant est de 159.4 km2 et 85% de celle-ci est consacrée aux exploitations agricoles. Le milieu est globalement vallonné en amont du bassin versant avec de nombreuses pentes entre 10% et 15%, et vers l’aval les coteaux s'adoucissent, entre 5% et 10%. Le bassin versant s’étend sur 20 communes et l’autoroute A66 le traverse entre Calmont et Nailloux.

Bassin versant de l'Aïse

Depuis 1960 l’agrandissement des parcelles a entraîné la suppression des structures limitant l’ancien parcellaire (haies, talus). De plus la disparition des élevages a eu pour conséquence la disparition des prairies. Le type de culture majoritaire sur le bassin est un assolement blé - tournesol.

Problématique

Le type de culture exercé dans le bassin associé aux pratiques agricoles entraîne une mise à nu des sols pendant plusieurs mois par an. Quand cette mise à nu coïncide avec des épisodes de fortes précipitations, on observe un ruissellement important qui peut donner lieu à une érosion des sols.

Ce phénomène peut engendrer des inondations aboutissant à de nombreuses pertes matérielles et humaines. Il apparaît donc important de comprendre et de quantifier ce phénomène, afin de pouvoir mettre en place des solutions adaptées.

Sources

Des études sur le bassin versant de l'Ariège et de l'Aïse ont déjà été réalisées:

Objectifs

Ce que nous nous proposons de réaliser se situe dans le prolongement de ces études. Nous avons l'intention de nous intéresser aux aspects techniques et socio-économiques des problèmes de ruissellement et d'érosion au sein du bassin versant.

Aspects techniques: trinôme 1

  • Caractérisation quantitative du lien érosion - rendement
  • Mise en place d'un protocole de mesure de l'efficacité des aménagements visant à limiter l'érosion des sols
  • Influence de l'imperméabilisation due à l'urbanisation sur le ruissellement

Aspects socio-économiques : trinôme 2

  • Evaluation des gains économiques en fonction des résultats sur le lien entre érosion et rendement
  • Support de communication avec les agriculteurs sur le principe "gagnant-gagnant"
  • Retour critique sur la façon dont a été géré le projet