But de la simulation

       

      

La principale conclusion de l'étude bibliographique sur la sécheresse et le remembrement en Ille-et-Vilaine était que la sécheresse est amplifiée par le comportement agricole, et en particulier par la destruction des bocages.

Il nous est alors apparu indispensable d'effectuer une simulation numérique :

Il va sans dire qu'il aurait été intéressant de pouvoir, par la même occasion, observer les transferts de polluants tels que les pesticides ou les composés azotés ou phosphorés (engrais), ainsi que l'érosion due au ruissellement. En effet ces phénomènes, tout comme l'évolution des nappes, sont largement influencés par la disparition du bocage.

Cependant, faute de logiciel adapté, nous nous sommes limitées à l'étude de la relation pluie-débit avec ou sans bocage. Ces résultats permettent déjà de vérifier en partie l'influence des bocages sur le ruissellement.

    

Les impacts du bocage :

Les fonctions du bocage prises en compte dans la simulation sont celles en rouge

       

Retour au plan de la partie