La zone d'étude

          

   

                       

La Bretagne

Carte de la région Bretagne   

   

La Bretagne est soumise à un climat océanique (peu de différence de température jour-nuit et été-hiver). Il faut tout de même noter une grande différence entre les précipitations sur la côte (600 mm/an sur le littoral) et à l'intérieur de la région (1453mm/an dans les monts d'Arrée). L'influence du climat continental se fait donc sentir assez rapidement, quand on s'éloigne des côtes.

Nous avons vu dans la partie bibliographique que la Bretagne est soumise, depuis quelques années, à un phénomène de sécheresse de périodicité annuelle (selon Eau et Rivières). Ceci met en évidence, d'après cette association, le déséquilibre profond du milieu naturel de la région. Ainsi le département de l'Ille-et-Vilaine est intégralement classé en zone vulnérable par les autorités nationales.               

              

La Bretagne appartient en majeure partie au massif armoricain, datant d'environ 570 millions d'années. Elle est donc composée de plateaux et de collines relativement douces. Les côtes sont élevées et découpées.

Le niveau supérieur du socle est altéré. Il constitue les réservoirs des aquifères bretons. 

 

Coupe des différentes du sol breton

       

On trouve cependant les roches suivantes en Bretagne : des schistes et grès antéprimaires peu ou pas métamorphisés ; des cornéennes et schistes tachetés ; des formations schistogréseuses ; des grès primaires, des gneiss et micaschistes et enfin des granites.     

      

 Le bassin versant de la Rance

Nous avons choisi de mener les calculs sur le bassin versant de la Rance, fleuve se jetant dans la Manche au niveau de Saint-Malo.

Plus exactement, nous nous limiterons à la partie amont de la Rance, jusqu'à son intersection avec le canal qui la relie à la Vilaine. En effet, le comportement d'un canal est difficilement modélisable, ses conditions aux limites étant influencées par deux bassins versants. Ainsi, au lieu de prendre en compte le bassin entier d'une superficie de 1195 km2, nous nous limiterons à l'étude d'un bassin de 595 km2.       

     

Carte de la partie du bassin versant de la Rance étudiée

            

La Rance a une longueur de 100 km, dont 10 km d'estuaire ; la partie que nous étudierons mesure 75 km. Sa partie avale est exploitée par l'usine marée-motrice de la Rance et est largement influencée par les marées de la Manche.    

Retour au plan de la partie