Conclusion

 

Lors de ce projet, c'était nécessaire dans un premier pas de créer des maillages pour pouvoir effectuer les simulations sur ANSYS Fluent. Le logiciel utilisé ICEM CFD se révélait comme difficile à traiter. Créer un maillage sous ICEM CFD nécessite beaucoup de temps et le travail se fait peu intuitivement. C'est pourquoi on propose d'essayer des logiciels différents pour des projets prochains comme Salome ou ANSYS Meshing.  

Lorsque les maillages sont établis correctement, ils étaient raffiné afin de trouver une résolution du maillage assez fine pour laisser converger la solution et au même temps le plus grosse possible pour obtenir des temps de calculs courts.  Le maillage finalement utilisé comporte environ 45 mille cellules. 

Les simulations sont effectuées en utilisant le logiciel ANSYS Fluent. Il se déroule d'une simulation stationnaire avec de l'air comme fluide. Les turbulences étaient modélisées avec la modèle K-Epsilon. On a simulé trois géométries différentes afin d'étudier l'influence du diamètre de diaphragme sur la perte de charge en fonction de la vitesse à l'entrée. Pour des grandes vitesses, il y avait des problèmes avec la convergence des résultats. C'est pourquoi on a choisi d'utiliser la méthode first order upwind  pour résoudre les équations de mouvement. Y trouver des solutions plus précises pourrait être défi pour les projets prochains.

La comparaison entre les résultats numériques et les résultats théoriques (I.E. IDEL'CIK) montre qu'il y a une bonne cohérence. C'était possible de montrer la forte influence de diamètre du diaphragme sur la perte de charge (25% différence de la perte de charge pour un diamètre différent de 5%). D'ailleurs, on peut conclure que ANSYS Fluent est bien approprié à obtenir des résultats précis pour le problème étudié avec un calcul relativement simple et rapide.