I- Présentation du Code SATURNE

 

Le code SATURNE est un logiciel de simulation numérique (CFD : Computationnal Fluid Dynamics) élaboré à l'origine par EDF, pour obtenir des modélisations plus précises du coeur des centrales nucléaires par exemple. 

C'est un logiciel dont le but est exclusivement d'étudier la mécanique des fluides : ainsi, comme dans le cas d'un radiateur de moto, nous ne pouvons pas simuler la partie métallique elle-même du radiateur, ni la conduction thermique à l'intérieur d'un matériau (le Code SATURNE ne modélise que les écoulements de fluides). Toutefois, pour obtenir des simulations prenant en compte la conduction de la chaleur dans un matériau, on pourrait coupler le logiciel SATURNE avec un autre logiciel, appelé Syrthes (logiciel élaboré par EDF, pouvant prendre en compte les transferts thermiques).

 

Logo de Code SATURNE

(source : http://research.edf.com/research-and-the-scientific-community/software/code-saturne/introduction-code-saturne-80058.html)

 

Le Code SATURNE est un logiciel qui a été rendu libre en 2007 (placé sous GNU PLG). Il peut être utilisé avec les systèmes d'exploitation UNIX ou Linux.

C'est donc un système de résolution des équations de Navier-Stokes pour les écoulements 2D (axisymétriques ou non), 3D, stationnaires ou instationnaires, laminaires ou turbulents, incompressibles ou compressibles, isothermes ou non, et pouvant prendre en compte des scalaires ainsi que leurs possibles fluctuations. 

Code SATURNE est notamment basé sur une approche des Volumes finis co-localisé, pouvant prendre en compte des maillages de tout types (structuré, structuré par bloc, non structuré, hybride, ...). Notons toutefois qu'il faut fournir un domaine de calcul en 3D, même si on souhaite résoudre un problème bidimensionnel. Enfin, le Code SATURNE peut également prendre en compte des phénomènes magnétiques ou les rayonnements solaires.

 

Nous utiliserons le logiciel Code SATURNE dans le but  d'établir une simulation du refroidissement d'un moteur de moto. Nous découvrirons quels résultats peut nous fournir ce code, et quelles sont les contraintes qu'il nous impose lors de son application. 

 

 

II- Tests de référence